Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

...lecture publique et acoustique...

Publié le par Chry

Après l'écriture, la lecture publique, mise en forme acoustique...

...lecture publique et acoustique...
...lecture publique et acoustique...
...lecture publique et acoustique...
...lecture publique et acoustique...
...lecture publique et acoustique...
...lecture publique et acoustique...
...lecture publique et acoustique...
...lecture publique et acoustique...
...lecture publique et acoustique...

Dans la rue les passants,

Passants pressés

Pressés de rentrer

Rentrer la tête

Tête en l'air

L'air de rien.

 

Dans la rue les passants,

Passants pressés,

Pressés de rentrer,

Rentrer sous terre,

Terre des Hommes,

Hommes de pouvoir,

Pouvoir d'achat,

à chat les enfants jouent dans la cour...

Cours toujours...

Voir les commentaires

...des romans...

Publié le par Chry

Ces derniers temps, je me suis remise à lire des romans, et surtout à les finir... ( oui je confesse que  j'ai    j'avais la mauvaise habitude de ne pas finir les livres commencés et même bien avancés dans leur lecture ,même quand ils me plaisent... )

Ainsi depuis depuis le mois de février j'ai lu avec beaucoup de plaisir et fini cinq romans :

 

Léon et Louise est mon préféré, une très belle histoire d'amour qui traverse l'Histoire de deux guerres , une très belle écriture, une espèce de bouffée de bonheur que l'on quitte avec regret...


Les oreilles de Buster sont le journal intime composé en grande partie de souvenirs d'enfance et d'adolescence, d'une femme suédoise qui a du se débarrasser d'une mère toxique pour survivre, qui cultive les rosiers avec amour, et qui s'insurge contre le sort réservé aux personnes âgées dépendantes , c'est vraiment très bien écrit et/ou traduit, mais la vie de cette femme est un peu perturbante...


Le Domaine des Murmures nous fait vivre le statut de la femme, la foi et les croisades au Moyen Age... Une belle écriture ...


Le Confident nous parle de filiation maternelle et de maternité, de secrets de famille, d'amour impossible...Une belle histoire ...


Le Journal intime d'un arbre permet à un poirier séculaire de raconter les tourments des humains qui l'ont côtoyé , c'était une idée géniale, il y a de beaux passages, c'est agréable à lire mais à bien y réfléchir l'ensemble déçoit, il y a beaucoup d'arrangements avec la réalité un peu tirés par les cheveux et de clichés...

 

Rien ne s'oppose à la nuit de Delphine de Viguan... Je suis partagée...Ce livre procède de la nécessité intime de l'auteure d'écrire sur sa mère, comme une quête de l'origine de la faille, de la fragilité, de la folie de sa mère, après le suicide de celle-ci... Elle décrit à la fois la fois une famille hors du commun, elle décrit la difficulté d'écrire sur un sujet qui touche à l'intime de toute la famille... comment dire ? c'est bien écrit , c'est plutôt bouleversant, surtout si on vit soit même les difficultés de cotoyer un être cher perturbé psychiquement , et si on a connait les joies et les douleurs d'une grande famille, mais j'avais hâte d'en finir ...

...des romans...
...des romans...
...des romans...
...des romans...
...des romans...
...des romans...

Voir les commentaires