Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

...réflexions après avoir franchi la porte ouverte des Beaux-arts...

Publié le par Chry

Découvrant  que l'Ecole Nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris http://www.beauxartsparis.com/  ouvrait ses portes – que je n’avais jamais franchies-  les  25 et 26 juin , j’ai décidé d’y aller…pour voir…si mes regrets étaient fondés…et quelles étaient les thèmes et moyens d’expression  de prédilection des futurs jeunes déjà artistes contemporains …me trouve dans une phase de réfléxion par rapport à ma propre création , pour prétendre être Artiste avec un grand A,  je dois évidemment travailler plus… mais comment, mais quoi…j’escomptais glaner des idées pour trouver mes propres réponses…

 

Qu’ai-je retiré pour moi de cette visite ?   

A comme artiste, A comme autodidacte, certes, mais surtout A comme audace…

Dé-complexer….

 

Ne pas hésiter à faire pleins de gribouillis recherches picturales et graphiques , ça c’est évident, c’est en forgeant qu’on devient forgeron, mais surtout,  ne pas hésiter à les montrer, ne pas attendre que ces multiples brouillons et tentatives plus ou moins abouties finissent par produire une hypothétique Grande Œuvre….car d’une part cette dernière n’adviendra peut être jamais, d’autre part, notre propre jugement sur nos gribouillis  recherches de contrastes, de tonalités et de matières, tentatives de dessins,  est forcément partiel et partial….

 ( gribouillis...non!  "recherches de matières et couleurs à la tempéra" , c'est joli hein ?)...

( gribouillis...non! "recherches de matières et couleurs à la tempéra" , c'est joli hein ?)...

Pour les montrer, surtout les ENCADRER ( ou les bien présenter )…

 

Des gribouillis dessins et/ou taches de couleurs dont l’esthétique et le sens sont totalement incompréhensibles, une fois encadrés et rassemblés en série consistantes et cohérentes ( oui quand même, car l’important est ensuite de savoir expliquer l’intention derrière tout ça, même si l’objectif n’est pas atteint, finalement c’est la quête, le sens caché de la démarche qui comptent… ) sont singulièrement mis en valeur… et ce faisant, prennent de la valeur…surtout pour l’observateur inculte…ne pas oublier de peaufiner le discours de l’Artiste pour expliquer le sens caché de son travail ….

Je me rends compte qu’investir dans l’encadrement ou mise en valeur de ses productions est essentiel…

 

Par ailleurs, ne pas hésiter à produire ses grabouillis à peindre sur de gigantesques supports, des chassis toilés de 2 x3 mètres, plus c’est grand plus ça fait Artiste avec un grand A qui dispose d’un Atelier avec un grand A et surtout une hauteur de plafond lui permettant d’entreposer les gigantesques toiles ( c’est sûr en appartement, ça limite…) …

bon c’est vrai que peindre quelque chose de sensé sur une telle surface nécessite tout de même une certaine maîtrise…mais c’est pas forcé…augmenter la taille des supports de toute façon...un grand support confère une aura d'Artiste… montre qu’on est capable d’affronter de la surface…

 

Pour ce qui est de la sculpture, je n’ai pas tout compris, notamment je ne sais pas si ce que j’ai vu était fini ou en cours…je me suis juste remémoré qu’il fallait que j’utilise aussi du grillage à poule pour augmenter le volume de mes propres sculptures…qu’un étau ne me serait pas inutile…

 

Ne pas hésiter non plus à peindre sur les murs…oui mais en appartement, je ne suis pas sûre que je me lance, d’autant que mon mur d’atelier sert aussi d’écran de projection de films, donc la moindre gouttelette est interdite…ça tombe bien car l’installation de vidéos ( ennuyeuses et incompréhensibles de préférence) est une composante importante de l’expression Artistique…c’est vrai que c’est plutôt un projet d’équipe, mais j’ai l’Equipe, enfin, je veux dire j'ai une équipe familiale plutôt motivée à l'idée de faire des films , donc il faut que je me colle à la rédaction de scénari, story board , et conception et fabrication de décors …

 

La vidéo est souvent une composante de l’installation…Ah ! l’installation…ça me laisse perplexe ( Chéri, fais attention où tu mets les pieds, c'est une oeuvre d'arrrrt !!!!! ) …l’œuvre éphémère…heureusement il paraît que l’important est le concept de l’installation et non forcément sa réalisation…( excusez-moi si je parais découvrir l’eau tiède…)

( photo de troncs et branchages auxquels je n'avais pas trouvé finalement grand intérêt... quoique...peut être que si... )

( photo de troncs et branchages auxquels je n'avais pas trouvé finalement grand intérêt... quoique...peut être que si... )

La photographie est aussi un filon intéressant à exploiter, comme art en soi ou comme élément d’une œuvre mixte… mais alors il faut que je révise mes conceptions de ce qu’est une photo artistique…en gros toutes les photos que non seulement je ne publie pas mais que j’élimine au cours du temps, par exemple des branchages morts qui ne m’inspirent pas beaucoup , mériteraient une plus grande considération, surtout si j’apprenais à réaliser de savants montages par lesquels je réussisse à insérer une photo de moi nue peinte en bleu dans les branches, ou si j’arrimais au tronc un moulage de mon buste en plâtre ou résine…devenir beaucoup plus narcissique, plus névrosée aussi…

...réflexions après avoir franchi la porte ouverte des Beaux-arts...

Bon j’ai du pain sur la planche… Ne vous y méprenez pas, mon ton un tantinet sarcastique n’est pas une manifestation de mépris…j’ai seulement un problème de compréhension de l’art contemporain…enfin…d’une certaine forme d’art contemporain, dont les œuvres ont toujours un je ne sais quoi d’inachevé, de brouillon, de non maîtrisé, de provisoire et éphémère … une sorte de langage de bois tape à l’œil dont on se gargarise parce que c’est tendance mais dont on ne sait pas bien si l’auteur en perçoit encore le Sens…une sorte d’excroissance artistique d’un monde dépourvu d'humanité et sans espoir, qui navigue à vue ...je n’ai pas envie de faire ça. Mais j’ai vu aussi cet après-midi de très belles choses, des dessins au crayon ou à la plume pleins d’émotions, des peintures qui retiennent longtemps l’attention, des fresques magnifiques, des gravures très drôles…témoignant d’une belle maîtrise technique…c’est cette maîtrise là que je rêve d’atteindre…et j’en reviens donc au rituel consciencieux du travail quotidien en quête de Sens….

Voir les commentaires

Déclinaison de la liseuse en bleu de Vermeer...

Publié le par Chry

Ce tableau de Vermeer, la Liseuse en bleu, fut le thème de travail des sept ateliers dominicaux mensuels que j'ai encore fréquentés cette année avec bonheur...

Déclinaison de la liseuse en bleu de Vermeer...

Nous devions initialement la reproduire à la tempéra ( pigments en poudre liés au jaune d'oeuf ) à la manière de Nicolas de Staël sur un format "grand aigle" ( 75 x105 cm) ... Mais personne n'est parvenu à peindre une liseuse par applats géométriques et épais de couleurs ...le résultat est très sympa mais n'a aucun rapport avec le style Nicolas de Staël... ce n'est pas simple non plus de trouver les "bonnes" couleurs à partir des pigments bruts...mais j'ai beaucoup aimé l'onctuosité de la tempéra, son épaisseur...

d'après la Liseuse en bleu de Vermeer, tempéra, 75x105 cm

d'après la Liseuse en bleu de Vermeer, tempéra, 75x105 cm

Puis nous avons travaillé juste sur le visage au lavis sépia...exercice difficile...

d'après la Liseuse en bleu de Vermeer, portrait ( papier teinté gris 32,5 x50 cm) Lavis sépia

d'après la Liseuse en bleu de Vermeer, portrait ( papier teinté gris 32,5 x50 cm) Lavis sépia

....et puis nous nous sommes lâchés....

 

La Liseuse en bleu, façon Basquiat ....avec une consigne obligatoire : insérer la carte .

d'après la Liseuse en bleu de Vermeer, à la manière de J.M. Basquiat, 50 x65 cm, acrylique, collage, pastel gras

d'après la Liseuse en bleu de Vermeer, à la manière de J.M. Basquiat, 50 x65 cm, acrylique, collage, pastel gras

d'après la Liseuse en bleu de Vermeer, à la manière de J.M. Basquiat, 50 x65 cm, acrylique, collage, pastel gras (extrait)

d'après la Liseuse en bleu de Vermeer, à la manière de J.M. Basquiat, 50 x65 cm, acrylique, collage, pastel gras (extrait)

d'après la Liseuse en bleu de Vermeer, à la manière de J.M. Basquiat, 50 x65 cm, acrylique, collage, pastel gras (extrait)

d'après la Liseuse en bleu de Vermeer, à la manière de J.M. Basquiat, 50 x65 cm, acrylique, collage, pastel gras (extrait)

d'après la Liseuse en bleu de Vermeer, à la manière de J.M. Basquiat, 50 x65 cm, acrylique, collage, pastel gras (extrait)

d'après la Liseuse en bleu de Vermeer, à la manière de J.M. Basquiat, 50 x65 cm, acrylique, collage, pastel gras (extrait)

d'après la Liseuse en bleu de Vermeer, à la manière de J.M. Basquiat, 50 x65 cm, acrylique, collage, pastel gras (extrait)

d'après la Liseuse en bleu de Vermeer, à la manière de J.M. Basquiat, 50 x65 cm, acrylique, collage, pastel gras (extrait)

d'après la Liseuse en bleu de Vermeer, à la manière de J.M. Basquiat, 50 x65 cm, acrylique, collage, pastel gras (extrait)

d'après la Liseuse en bleu de Vermeer, à la manière de J.M. Basquiat, 50 x65 cm, acrylique, collage, pastel gras (extrait)

En Mars, nous avons interprété la liseuse façon Gaugin, mais nous n'avons pu la finir....je compte mener à bien cette interprétation, et la présenterai par la suite....

 

Enfin, nous avons travaillé sur la lettre....qu'est ce qu'elle dit cette lettre ? Difficile de ne pas être influencée par Desproges...

" J e t'avais pro­bablement entrevue l'instant d'avant, mais ce n'est qu'après coup que je ressentais l'onde de choc de ta beauté cachée dans ce petit rectangle entoilé où tu n'en finis pas de relire la lettre de cet imbécile qui t'a mise enceinte avant d'aller faire la guerre en Artois. (...) . « Chère Helena, J'espère que tu vas bien et que les enfants vont bien. Je vais bien. Mon cheval va bien. La guerre va bien. As-tu pensé à changer le velours des chaises bleues du séjour ?.. » Sont-ils cons, ces militaires... "

 

A la guerre il pleut forcément...

 

"Ma très chère Hortense, ( oui le bleu de la blouse me fait penser aux hortensias bleus) Il pleut, il pleut, il pleut. La pluie innonde tout . Je suis mouillé de l'intérieur. Je pense à toi . Edmond."

 

( Ne me demandez pas pourquoi Edmond...un soldat mouillé de l'intérieur s'appelle forcément Edmond...)

d'après la Liseuse en bleu de Vermeer, travail sur la lettre sur papier indien en coton 320 g Khadi , lavis à la cendre, encre, collage

d'après la Liseuse en bleu de Vermeer, travail sur la lettre sur papier indien en coton 320 g Khadi , lavis à la cendre, encre, collage

d'après la Liseuse en bleu de Vermeer, travail sur la lettre sur papier indien en coton 320 g Khadi  , lavis à la cendre , collage (extrait)

d'après la Liseuse en bleu de Vermeer, travail sur la lettre sur papier indien en coton 320 g Khadi , lavis à la cendre , collage (extrait)

et puis j'ai eu envie de faire une lettre plus positive...

d'après la Liseuse en bleu de Vermeer,  travail sur la lettre sur papier indien en coton 320 g Khadi  , lavis au café, encres, collage

d'après la Liseuse en bleu de Vermeer, travail sur la lettre sur papier indien en coton 320 g Khadi , lavis au café, encres, collage

d'après la Liseuse en bleu de Vermeer, travail sur la lettre sur papier indien en coton 320 g Khadi  , lavis, collage (extrait)

d'après la Liseuse en bleu de Vermeer, travail sur la lettre sur papier indien en coton 320 g Khadi , lavis, collage (extrait)

" .... Elvire ...joie ineffable d' ..... ....réussite de l'hybridation ...couleurs somptueuses velours....cinq mille bulbes au ....printemps prochain... je te dem.... Alfonse "

 

 

Pour les deux lettres j'ai utilisé un magnifique papier indien en coton 320 g Khadi , teint à la cendre pour la lettre du militaire, et au café pour celle de l'horticulteur...ensuite j'ai fait les poubelles de l'atelier....je n'ai absolument rien peint, je n'ai fait que récupérer des morceaux de papier épais qui avaient servis durant d'autres ateliers à faire des essais d'aquarelle ou autres, puis avaient été déchirés et jetés, je les ai redéchirés ou redécoupés à ma façon, vieillis, assemblés , collés selon ce que j'y voyais...puis écriture au sépia foncé à la plume...

C'est un travail à poursuivre....

Voir les commentaires