Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

...bosser comme un forcené...sans télé, sans internet...

Publié le par Chry

« J’ai décidé de faire un pari sur moi même et voir ce qu’il va se passer. » Ces mots, prononcés par Jimmy Butler lui même à l’annonce de sa non-prolongation de contrat avec les Bulls, lui ont collé une certaine pression. Avec un Derrick Rose en quête de rythme, un Noah diminué par des soucis de genou et un Pau Gasol à peine arrivé et à la recherche de repères, Butler savait que les responsabilités allaient arrivées et qu’il allait devoir répondre présent. Loin d’être effrayé par tout ça, il en a redemandé. Sereinement, le natif de Tomball dans le Texas a éclaboussé ce premier mois de NBA par son talent et sa classe, au point d’être aujourd’hui 10ème meilleur scoreur de la ligue avec 21.9 PPG, menant son équipe à un record de 11 victoires – 6 défaites malgré pas moins de 12 matchs disputés à l’extérieur (seul Orlando en a joué autant) !!

Comment cet arrière, surtout connu pour ses énormes qualités de défenseur en homme à homme (la bise à Gordon Hayward, Aaron Afflalo ou Joe Johnson, juste pour évoquer la semaine passée), est il devenu LE leader offensif des Chicago Bulls, une équipe qui n’arrivait pas à mettre un panier l’an dernier et qui tourne à 101.1 PPG cette saison ?

Il n’y a pas de secret, Jimmy a bossé comme un forcené tout l’été. Avec un ami, ils ont loué une maison près de Houston, dans son Texas natal, et se sont tout simplement coupés du monde : « C’était volontaire. Je ne voulais aucune distraction alors on n’avait pas la télé, ni Internet. A chaque fois qu’on s’ennuyaient, on allait à la salle. On mangeait, on allait à la salle, on faisait la sieste et on recommençait. On allait à la salle 3 fois par jour parce qu’à la maison, on ne savait pas quoi faire. » Au menu de ces séances intensives, on retrouve de la musculation, de la course sur tapis, du Yoga, des Pilates, sans oublier le travail avec ballon, des séances de 1 vs 1 sur terrain complet notamment.

Il s’est de plus imposé une diète violente, qui l’a fait passer de 110 à 105kg, malgré plus de muscle. Pas étonnant dés lors de le voir régulièrement attaquer le cercle avec un premier pas plus rapide et une capacité supérieure à encaisser les contacts et finir les actions, délaissant au passage sa gourmandise de l’an dernier à artiller à 3pts sans raison (3.6 THREES tentés par match l’an dernier, pour 28.3%). Ainsi il est cette saison 4ème de la NBA aux lancés francs tentés (8.8 par match avec un 18/20 à Denver mardi dernier) et 46% de ses tirs sont pris dans la raquette, sans oublier un Carrer High de 5.7rbs, ce qui est excellent pour son poste !! Et cette capacité à provoquer des lancés lui permet d’être important même dans un soir sans niveau shoot, le meilleur exemple étant le match à Boston vendredi dernier, ou il signe un vilain 6/15 aux tirs mais fini avec 22pts grâce à un 10/12 sur la ligne, aidait les siens à remonter un retard de 16pts pour s’imposer 109-102 !!

Chigago bulls Debats-sports.com

http://bulls.debats-sports.com/?p=3047

http://bulls.debats-sports.com/?p=3047

http://bulls.debats-sports.com/?p=3047

Commenter cet article