Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE RENDEZ VOUS AVEC L’ARTISTE EN SOI ( ARTIST’S DATE )

Publié le par Chry

Le 2ème outil de base de (re)conquête de sa créativité préconisé par Julia Cameron est le rendez-vous avec l’artiste en soi.

Je résume :

Prendre un rendez-vous c'est-à-dire noter dans son agenda d’être présent au lieu dit et à l’heure précise et d’y être effectivement ponctuellement.

Venir seul à ce rendez-vous avec notre artiste-en nous, et n’être accompagné de personne d’autre, ni ami, ni conjoint, ni enfant…( je rédigerai prochainement un petit article sur ce point qui n’est pas pour moi toujours évident )

Nous avons rendez vous avec l’enfant-artiste en nous qui a besoin d’être choyé, encouragé, nourri. Il s’agit de lui consacrer une plage hebdomadaire de temps ( une bonne tranche de 2heures ) à prendre du bon temps comme on le ferait avec un enfant ; il s’agit d’un moment de récréation, de distraction pour nourrir sa conscience créative .

Si on pense que cela est stupide ou que l’on ne pourra jamais se permettre de passer ce temps, il faut considérer cela comme une résistance ( à la reconquête de sa créativité) .

Il y a aussi des risques qu’on oublie ce rendez vous : il faut en déduire que nous avons peur de l’intimité, de notre propre intimité avec notre artiste-en-nous, de ce qu’a à nous dire l’enfant-artiste trop souvent délaissé et pleins de reproches envers nous.

De même l’objection « je n’ai pas assez d’argent » est une mauvaise excuse car personne n’a jamais prétendu que le rendez vous avec l’artiste devait être onéreux : c’est le temps que l’on s’accorde( que l’on accorde à notre enfant-artiste en nous ) qui est précieux, pas l’argent dépensé.

Une longue promenade en forêt, musarder dans un quartier de la ville différent de celui qu’on fréquente habituellement et observer des détails d’architecture des immeubles, rentrer dans une vieille église pour écouter l’organiste répéter des fugues de Bach, prendre un bain parfumé avec des bougies en écoutant de la musique sont autant de rendez-vous d’artiste gratuit.

Mais surtout il faut écouter ce que l’enfant-artiste en nous a à nous dire sur ce qu’on lui propose de faire : tenir compte par exemple de sa résistance si on s’obstine à vouloir l’emmener à une conférence que l’on pense édifiantes culturellement mais qu’il trouve tellement barbante en réalité …

Le rendez vous doit être ludique, distrayant ; jouer avec son imagination est au centre de tout bon travail et n’est ce pas l’objectif que d’augmenter nos capacités à fournir un bon travail créatif ?

Avec les pages du matin, nous extériorisons nos besoins, nos désirs, nos préoccupations. Avec le rendez vous avec l’artiste nous nous remplissons d’images pour pouvoir aller puiser l’inspiration créatrice.

Julia Cameron utilise une image : il s’agit de remplir le puits, de peupler la mare.

LE RENDEZ VOUS AVEC L’ARTISTE EN SOI ( ARTIST’S DATE )

Pour créer nous utilisons les ressources de notre puits intérieur qui ressemble à une mare poissonneuse pleine d’espèces de poissons différentes.

Nous devons être conscient de l’importance d’alimenter et entretenir cet écosystème et sa reproduction. Si nous ne sommes pas vigilant, notre puits va se dépeupler, stagner, s’obstruer…

Surexploiter le puits, trop pêcher dans la mare diminue nos ressources, notre travail se dessèche, se tarit.

En tant qu’artiste ou tout simplement pour avoir des idées novatrices, nous devons approvisionner consciencieusement nos ressources créatives au fur et à mesure que nous les exploitons. Nous devons rechercher des images, l’art naît de l’attention aux détails, à la singularité.

Les rendez vous d’artistes remplissent le puits d’images. Il ne faut pas considérer ce remplissage comme un devoir, un apprentissage cohercitif . Il faut juste être animé de curiosité pour les choses mystérieuses ou inconnues qui peuvent se présenter, ou être simplement curieux d’explorer ses sensations en faisant des choses qu’on n’a pas l’habitude de faire, même si elles peuvent être banales comme de faire une soupe ou un gâteau soi même, de faire brûler de l’encens, de danser tout seul 10 mn sur une musique des tambours du bronx…

J’ai compris aussi que si nous avons déjà des activités ou une profession artistiques, le rendez-vous avec l’artiste-en-soi ne devait pas être du temps consacré à la pratique de notre art , mais au contraire quelque chose qui nous en distrait, quelque chose de différent de nos habitudes, qui alimente notre puits d’images différentes….

Par ailleurs JC rappelle que des activités régulières et répétitives, apparemment sans intérêt peuvent déconnecter le cerveau logique et mettre en marche le cerveau artiste …des idées/images créatives peuvent surgir sous la douche, en nageant, en conduisant une voiture, en tricotant…

Voilà donc en résumé ce que nous enseigne JC. A nous de nous fixer nos prochains rendez-vous d’artiste , d’en tenir le compte-rendu, c’était quoi, c’était où , c’était comment …( et si on l’a loupé, pourquoi , comment…)

Voici une liste d’activités agréables: toutes ne sont pas forcément des rv avec l’artiste en soi pour tout le monde mais beaucoup peuvent donner des idées d’exploration : http://www.psychologue.levillage.org/plaisirs.html  

 LIRE aussi le RETOUR D'EXPERIENCE SUR LE RV AVEC L'ARTISTE EN SOI

Commenter cet article